Laurent Terrisse aux Journées d’été des Verts

A l’occasion des Journées d’été des écologistes (du 21 au 23 août à Bordeaux), Laurent Terrisse, Président de l’agence LIMITE est intervenu hier au cours de l’atelier : « Ya-t-il des mots frontistes et des mots écolos ? » aux côtés de Julien Longhi, maître de conférences à l’Université de Cergy-Pontoise, directeur du département Métiers du multimédia et de l’internet, Sophie Caillat, journaliste et auteur de « Comment j’ai sauvé la planète » et Damien Hensens, coordinateur de Génération Cobayes.

 

 

« C‘est en tant que communicant spécialisé dans les sujets non profit (dont l’environnement), compagnon de route des Verts ayant quelquefois participé à des campagnes, des projets de communication, mais ni politologue, ni spécialiste de la com politique, fondateur de l’association pour une communication plus responsable (ex : Collectif des Publicitaires éco-socio-innovants avec aussi Inoxia, créateur de Darwin), » que Laurent Terrisse a été interrogé sur la question des mots FN versus les mots écolos.

 
Dans un contexte où le message écologiste se veut porteur de solutions d’avenir, c’est malgré tout le discours du FN qui séduit “les perdants de la mondialisation”. Cela nous pousse à nous questionner : comment le discours écologiste est-il perçu ? Quels mots utiliser pour présenter les solutions écologistes ?
 
 
Dans son analyse, Laurent Terrisse explique : « Comme pour le système sémantique frontiste, il faudrait que celui d’EELV traduise, comme le souhaite Sophie Caillat et comme elle y parvient dans son livre « Comment j’ai sauvé la planète », en termes simples un système programmatique qui fasse sens pour ses publics de conquête, sans faire fuir ses militants. Ce projet doit pouvoir s’exprimer en quelques mots, autour d’un même concept, se visualiser en un schéma, qui donne ensuite leur sens aux propositions ».
 
 
Retrouvez l’intégralité de l’intervention ici

Sujet commenté ;Laurent Terrisse aux Journées d’été des Verts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.