Je suis mort qui qui dit mieux* ?

Plaît-il ? Comment être encore présent sur Internet, alors même que l’on a passé l’arme à gauche ? Nos mémoires d’outre-toile seraient disponibles, même après le passage de la grande Faucheuse ? Encore beaucoup d’images possibles, mais un seul fait : notre identité numérique nous survit. De plus en plus d’articles fleurissent pour souligner cette étrange coutume. Celui…