La communication des fondations et fonds de dotation créés par des entreprises : en progrès, mais peut mieux faire !

Le nombre total de fondations et fonds de dotation en France a presque doublé entre 2011 et 2017 et ce secteur s’est fortement structuré et professionnalisé. Mais, chez ce type d’acteurs, la communication reste encore souvent le parent pauvre. LIMITE s’est penché sur la communication de 120 de ces fondations et fonds de dotation créés par une entreprise : voici donc notre état des lieux.

> Téléchargez les résultats de l’étude : Rapport PDF l infographie

Une minorité d’acteurs ont une communication structurée et performante

Trois grands profils se détachent :

1) Les « non-communicantes » : elles ont un ou plusieurs outils, mais ne communiquent pas pro-activement, par volonté de discrétion ou, le plus souvent, par manque de moyens.

2) Les « néo-communiquantes » : elles sont de plus en plus nombreuses, elles veulent émerger et pour cela communiquer, mais peinent souvent à le faire de manière structurée.

3) Les « leaders » : elles sont une minorité, investissant des ressources humaines et financières dans leur communication, mais pas toujours de manière optimale.

Point important : les disparités sont fortes mais ne s’expliquent pas pour autant par le montant de la dotation.

Focus sur les sites internet

68,3% des structures étudiées ont un site indépendant, le reste (31,7%) dispose d’une page de présentation sur le site de leur entreprise. Mais seulement 40 des 120 structures étudiées ont un site conforme aux normes actuelles.

limite-bench-fondations-sites-internet2

Quant aux newsletters, 1/3 seulement propose de s’y inscrire, mais uniquement 50% ont envoyé un mail en 2 mois. Ces newsletters ne sont par ailleurs pas toujours optimales (fréquence aléatoire, mails impersonnels, délivrabilité mauvaise…)

55% sont présents sur les réseaux sociaux

Si une majorité de fonds ou fondations créés par une entreprise est présente sur au moins un réseau social, elle sont une minorité à animer régulièrement son/ses compte(s).

Tout n’est pas qu’une question de budget !

En matière de mécénat, peut-être plus encore que dans les autres domaines de la communication d’entreprise, une vraie stratégie permet d’augmenter l’impact d’un budget même limité :
– ne pas s’éparpiller (économie…)
– définir et tenir un positionnement qui révèle l’unicité …
– jouer à fond les atouts du story-telling digital de l’action de la fondation et du bouche-à-oreille de ses partenaires internes et externes 
– construire dans la durée autour d’un plan pluri-annuel fixant des KPI et valoriser ceux-ci pour démontrer ce qu’apporte sa fondation – ou son fonds – à l’entreprise. 
 
Ce que nous avons appris depuis 10 ans en accompagnant de grands et petits fonds et fondations d’entreprises, chacun unique, tous utiles et enthousiasmants, c’est que le mécénat recèle un potentiel d’une nature et d’une puissance d’entraînement incomparables dès lors qu’on y investit autant de créativité et de professionnalisme que dans les programmes qu’il soutient. 
Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.