Succès à la FFC !

Ce n’est pas sans un pincement… au cœur que LIMITE a choisi de ne pas répondre au nouvel appel d’offres que la Fédération Française de Cardiologie, client de l’agence depuis 2009, a organisé avant l’été pour la conception et la coordination de sa communication.

Fortement engagés pendant 6 ans pour alerter l’opinion sur la cause de la lutte contre les maladies cardiovasculaires et mobiliser les donateurs en positionnant la Fédécardio comme l’association de référence pour cette cause, nous accompagnerons de nos vœux les prochaines campagnes de cette grande organisation, de sa nouvelle agence de communication, Les Gaulois, et de nos confrères fundraisers de Faircom Paris, avec lesquels nous avons pu mener un programme ambitieux et innovant qui a permis de développer un programme de com’collecte qui fait aujourd’hui référence.

 

La cause des maladies cardiovasculaires a ainsi pris, grâce aussi aux talents de Pr-Pa, en charge des relations presse, une dimension sociétale de premier plan, comme en témoignent l’omniprésence de ce sujet dans les médias, la multiplication actuelle des initiatives et des acteurs et l’impact de la démarche Plan Cœur, dont la pétition a reçu le soutien de 140 000 signataires et dont le Livre Blanc a été rendu public au Conseil économique, social et environnemental à l’occasion des 50 ans de la FFC.

 

Cet anniversaire a été l’occasion d’une forte mobilisation, au cours de laquelle la FFC a pu faire monter les marches d’une avant-première du Festival de Cannes à une jeune cardiaque, le public découvrir un nouveau mode de prévention positive lors du « Festival du Bien Vivre », organisé avec Scape Evénements, Place de la République à Paris, ou avec la websérie #jaimemoncœur, vue par près de 300.000 internautes.

 

Les campagnes publicitaires que nous avons pu mener, en particulier avec le film Explosions, produit par Gang Films, et la stratégie média particulièrement optimisée grâce au savoir-faire de Média Links (2 à 3 vagues TV par an + radio, presse, web, partenariats…) ont rempli l’objectif d’accroitre la notoriété de la marque Fédération Française de Cardiologie (47% en 2010 -> 56% en 2014, source IFOP), la plaçant depuis 2012 en 1ère place des associations perçues par les Français comme légitimes sur leur cause, et d’augmenter son attractivité en terme d’envie de donner (35% en 2012 -> 50% en 2014). Le rapprochement des campagnes d’appels de fonds avec celles de communication (Donocœur, Parcours du Cœur…) et la comparaison des résultats des collectes entre les années sans ces communications et celles avec (à programmes de marketing identiques), a permis à Faircom (lors de la 10ème séminaire annuel de l’Association Française des Fundraisers) de démontrer l’effet d’anticipation des dons que provoque la communication, permettant d’amplifier les appels des derniers jours de l’année, soutenus par les campagnes « Appels des 101 », et donc de doper le montant total de la collecte annuelle.

 

Mais l’effet le plus spectaculaire de cette stratégie de notoriété orientée collecte s’est concrétisé dans le dispositif de e-conversion de « J’aime mon Cœur » qui a attiré 800.000 visiteurs, permis à 500 000 de s’auto-tester et drainé 90 000 sympathisants, abonnés volontaires qualifiés, qui constituent aujourd’hui le réservoir de nouveaux donateurs ainsi qu’une source additionnelle de profit net et de remplacement des donateurs abandonnistes.

 

Ce réservoir de sympathisants issus de « J’aime mon Cœur » est aussi le cœur de la montée en puissance rapide de la FFC sur internet. À partir de la refonte du site principal, en 2012, puis du lancement des stratégies Facebook et Twitter, l’écosystème de la Fédécardio est passé de 83 000 visiteurs annuels à 566 000, de 5 000 fans à 66 000 et de 1 300 followers à 53 000.

 

Tout ce travail de co-construction avec les équipes de la Fédération Française de Cardiologie et avec nos confrères a permis d’installer des bases de communication solides. Nous en sommes fiers. Nous souhaitons plein d’énergie, d’idées et de réussites à ceux qui prennent le relai pour faire réussir la Fédécardio et sa cause.

 

Partager :Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.